• Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

BIJOUX D'EXCEPTION RÉALISÉS PAR L'ARTISTE ANNE-OLIVIA BELZIDSKY - MARQUE DÉPOSÉE

La LOVE FLOWER INFINIE : une Création déjà CULTE

Très vite les artistes, créateurs et collectionneurs de son entourage s’emparent de la LOVE FLOWER INFINIE et ne la quittent plus, montée en bracelet sur son ruban de satin couture, emblème tout à la fois charnel et intemporel, mi-antique mi-High Tech. Des pièces en série limitée, qui allient pierres, perles et matériaux nobles (sautoirs, bracelets, bagues, colliers, boucles d’oreilles) accompagnent la LOVE FLOWER INFINIE dès sa création, et c’est à Saint-Germain-des-Prés, dans le Marais ou encore dans le quartier d’Oberkampf que l’on retrouve les premières collections de joaillerie griffées AnnaO, aux comptoirs d’un très petit nombre de concept stores haut de gamme.

Les ambitions de la marque AnnaO

La marque AnnaO se décline et grandit sous le signe de l’exception, et l’on voit bientôt une LIGHT FLOWER en néon bleu argon, extension unique et lumineuse de la LOVE FLOWER INFINIE, co-signée avec l’artiste Eric Michel, exposée à la foire d’art contemporain Art Elysées.

« Je suis prête » et « Je ne sais pas tout pourquoi », aura chanté la jeune artiste polymorphe dans l’un de ses morceaux phares. La LOVE FLOWER INFINIE est prête, elle aussi. La voici devenue marque et insigne, parabole et diadème sur le site internet qui lui fait écrin. La voici devenue femme.

 

Comment voit-elle l’avenir, désormais ? Quelles sont les couleurs de ses mille et un désirs ? Les créations de la marque AnnaO portent une promesse qui s’adresse à toutes les femmes. À Paris comme à New York, à Buenos Aires comme à Stockholm, à Shanghai comme à Tokyo : les cinq océans portent six continents.

Parisienne d’âme et de cœur, plasticienne et musicienne (vous trouverez son album paru sur le label Nouvelle Vague), Anne-Olivia Belzidsky crée des Bijoux depuis toujours ou presque (l’héritage symbolique d’un père tout à la fois joaillier, musicien et imprimeur ?), parallèlement à une œuvre plastique contemporaine centrée sur la sculpture et la performance scénique (ici sur la scène de La Maison Rouge).

À l’opposé des archétypes et du passage obligé sous la lumière qu’offre la scène, le travail du sculpteur est une herméneutique de laboratoire, un travail caché sinon secret, une impatience construite loin des sunlights.

 

AnnaO crée la LOVE FLOWER INFINIE

Pour la sculpture lorsque l’on en vient aux matières, aux métaux
aux bronzes aux ors, les fondeurs sont ces artisans qui se font les passeurs de l’artiste-alchimiste. Et c’est chez le célèbre Landowski Fondeur, alors qu’elle venait y faire éclore
(voir la vidéo) à la cire perdue, à la ciselure puis à la patine à chaud – l’une des œuvres sculptées d’une série intitulée « Mi-Princesses Mi-Errantes », qu’est née la LOVE FLOWER INFINIE, qui allait devenir la pièce-icône des collections de joaillerie siglées AnnaO.

Ainsi l’arabesque de cette sculpture Bijou a-t-elle d’abord été pensée et dessinée dans un contexte industriel ou post-industriel (les ateliers parisiens Landowski possédaient plusieurs fours spécifiques du travail de la fonderie d’art, ainsi que plusieurs autres ateliers dédiés à la patine et à la ciselure).

AnnaO, LA MARQUE